:: Papyrus d'identité :: Rencontre avec le scribe :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eusebios feat. Michael Fassbender (en cours)

avatar
Eusebios
Hard Work to Live
Célébrité : Michael Fassbender
Crédits : Vintage Phonic
Messages : 7
Inscrit le : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Fév - 20:44
Code:
Eusebios
feat Michael Fassbender


ÂGE : Plus les années s'enchainent, plus on se lasse de les compter. Un été de plus, un hiver de moins; trente ans de ce cycle répétitif qui s'écoule de plus en plus vite. ORIGINES : Les sonorités de son nom parlent pour lui: grecques sont ses origines, à moins que quelqu'un n'espère prouver le contraire. PROFESSION : S'il avait été premier fils, il aurait pu être sénateur. En naissant second, il aurait eu à sa porté une brillante carrière militaire. Mais en tant que troisième fils, il n'est nul autre qu'un marchand assez particulier car exerçant dans des domaines bien variés. STATUT MARITAL : Ni marié, ni veuf, ni épris d'un quelconque prochain. RICHESSES : Celles d'un troisième fils ayant amassé ses propres gains: de quoi vivre confortablement sans avoir à se plaindre, et pourtant, d'autant plus de raisons d'en vouloir plus encore. ALLÉGEANCE : Il est commerçant; son allégence ne va qu'à sa propre prospérité, et peu importe s'il doit changer de pays pour cela. La géopolitique ne le concerne que dans le cadre de ses affaires, et là encore, il joue la carte de l'opportunité. PARTICULARITÉS PHYSIQUES : L'essentiel, c'est que l'on voit qu'il est étranger. Que l'on parle de sa peau pâle dont même le plus intense des Soleils ne semble pas avoir eu raison ou de ses yeux d'une clareté resplendissante, ses origines grecques sont loin d'être un secret. CRÉDITS : Vintage Phonic. GROUPE : Hard work to live

Pseudo : Ellina. Age : 16 ans. Pays : Belgique. Comment as-tu connu le forum : À force de vérifier la partie "historique" de PRD en espérant tomber sur un nouveau bijou.  Coeur Fréquence de connexion : Rien de fixe, mais plutôt fréquente. Avis sur le forum : Très prometteur, puis vous avez tous l'air fort sympatiques ! Autre compte: Pas encore.  Hey you

dernière étape
Aucun long roman, et encore moins de belles histoires. Une vie comme il y en a tant d’autres, passée à vainement fuir un sort bien pathétique. Un destin tracé par des traits fort maladroits, partant de nulle part pour, au final, mener à rien. Mais « rien », c’est déjà quelque chose. Et parfois, il suffit d’un « rien » pour changer le cours d’un récit ou d’une vie monotone.
Le cas d’Eusebios est celui d’une succession de petits « riens », tous apportant leur part de venin pour empoisonner le puits. Chaque nouvel événement faisait l’effet d’une nouvelle piqure, une nouvelle frappe, un énième coup qui déstabilise sans pour autant avoir la force d’achever. Certains diront qu’il s’agit d’une succession d’épreuves ; d’autres constateront simplement qu’il n’y a là qu’un enchainement de fâcheux concours de circonstances, et que parmi tous, le principal acteur de cette paisible tragédie n’a fait que payer le prix d’être né au mauvais endroit, au mauvais moment.

Eusebios est né de ce qu’il y avait de plus grec dans la grande ville d’Athènes. Son père jouissait d’un certain statut social, et sa mère, à défaut d’être une prostituée, en avait pleinement la réputation. Un premier contraste damnant leurs enfants dès la naissance et faisant de leur famille quelque chose d’aussi modéré que nuancé. On ne les haïssait pas sans pour autant les aimer, et sans que l’on ait à se méfier d’eux, on évitait de leur accorder confiance. Ils eurent trois enfants. Enfin, trois fils ; toutes les filles ayant vu le jour entre deux garçons ont perdu la vie avant la naissance du suivant.
Un quotidien répétitif est un quotidien qui ne vaut pas la peine d’être embelli. Les répétitions sont ce qu’il y a de moins charmant, et pour peu que ces jours n’aient rien eu de malheureux, ils restent pleinement tristes et lassants. Il y avait des serments et des sermons, des reproches et des instructions. Des querelles d’enfants entre des leçons d’adultes, et de nombreuses choses que l’on aurait préféré entendre plutôt que de voir ; s’il arrive que l’on ne croit pas ses oreilles, les yeux, en revanche, ne mentent que rarement.
En y repensant, Eusebios aurait préféré de pas savoir. Cette curiosité adolescente, il ne s’en souvient que trop bien, et avec bien trop d’amertume. Il avait toujours préféré les yeux, imaginer sa mère comme la simple mais belle femme qu’elle était. Car elle était charmante, sa mère. Tendre comme il le faut, d’une blondeur divine qu’elle n’a hélas pas transmis à ses enfants. Elle avait des gestes délicats, presque doux, qui ne faisaient que flatter son allure des plus grâcieuses. En y repensant, c’est peut-être ainsi qu’il aurait aimé s’en rappeler. C’est bien plus que suffisant, et ça vous laisse le sommeil tranquille. Aussi, cela lui aurait peut-être évité la suite des événements ; plus il y pense, plus il s’en persuade, et plus il leur en veut, à elle ainsi qu’à ces fâcheuses coïncidences qui ont brisé dans son esprit d’enfant tout l’estime et l’amour qu’il avait pour sa mère.
Il était le seul des fils à avoir appris l’existence de l’amant de la belle femme qui était leur mère. Enfin, des amants ; Dieu sait combien il y en avait, en réalité. Des images crues perturbent son esprit avec une persistance malsaine, et lui, plus il tente de s’en défaire, plus il s’enfonce dans la répugnante horreur.

Aussi, le père mourut. Il est mort simplement comme meurent les gens simples, n’abandonnant que peu de regrets, la plupart étant dus à l’ignorance. Il est mort en aimant sa femme et croyant à la prospérité de ses enfants ; il est mort serein, et surtout, il est mort naïf.
La mère ne put disposer de ses deux aînés : le premier ayant hérité de bien des choses, et le second étant déjà marié. Il ne restait donc que le dernier, auquel elle se mit dès lors à vouer une attention attendrissante, véritable affection maternelle qui est des plus charmantes au premier abord. Mais si l’on se penche dessus, elle devient épouvante. La mère était inique, et le fils, trop effrayé pour émettre la moindre protestation. Elle était immorale, et lui, il était jeune. Elle souriait en coiffant ses cheveux comme s’il eut été quelque nymphe que l’on sculpte avec soin, elle lui parlait avec les mots les plus tendres pour lui épargner les autres. Elle parfumait sa peau lisse avec ses propres essences, des mélanges fougueux de tous ces parfums enivrants que l’on imagine plus que l’on ne sent vraiment. Elle en avait fait une beauté, peut-être un peu trop. Elle le présentait ensuite à quiconque cela pouvait intéresser -il faut dire qu’elle avait des connaissances. Elle laissait son fils avec des inconnus, des pédérastes ce qu’il y a de plus littéral. Et elle, elle comptait. Que comptait-elle ? L’argent. Elle comptait l’argent, tout simplement.

Eusebios quitta la Grèce à l’âge de vingt ans. C’était il y a bien une décennie de cela -une éternité qui ne suffit pas à effacer tous les troubles sadiques qu’il porte encore en lui, et qui obnubilent ses pensées dès qu’il lui arrive de n’avoir rien à penser. S’il y a des hommes que l’ennui agace, lui, l’ennui le rend fou. Il le ronge de souvenirs terribles, et d’encore plus d’images crues dont il aurait pourtant pensé se lasser un jour. Alors pour éviter d’avoir l’esprit libre, il a commencé par partir. S’éloigner de ce paysage péniblement familier où il est respectivement né et mort fut un premier pas. Trouver que faire en fut un second, et un troisième, et encore un. D’autres suivirent et les foulées ne se comptent même plus.
Commissions pour la noblesse, contacts avec l’orient, marchandage de trésors pillés et autres merveilles déterrées, entre les tissus les plus nobles et les fruits les plus exotiques, Dieu sait ce dont Eusebios ne s’est pas encore occupé. Il a manié l’épée et les mots, usé de sang et d’argent entre deux promesses et quatre contrats. Il a vu le Nil et le désert, a appris les langues environnantes et d’autres, plus lointaines. Il a connu les moins que rien et les plus privilégiés, a apporté son soutien aux uns en condamnant les autres. Il est tout, et au fond, il n’est rien : il cherche à atteindre ce qui n’existe pas pour oublier ce qui n’existe plus.
.



Caractère : Un homme d’une vive intelligence et d’une grande débrouillardise dont les motivations sont, malheureusement, des plus vaines. Complètement sous l’emprise maladive de son passé malsain, il est troublé, traumatisé sans l’avouer, et lunatique lorsque ses nuits sont trop seules.
Homme de contrôle, homme d’influence, il regorge de ressources et de connaissances, peut-être plus que l’on ne le soupçonne, ce qui lui vaut une place de choix dans ce métier diversifié qui est le sien.  Du reste, il est d’une agressivité passive et d’une courtoisie marchande, camarade autoritaire, charmant misogyne. Habile et réservé. Bonne réputation, mauvais caractère. Grandes ambitions freinées par d'enrageantes hésitations.


Code:
[b]Michael Fassbender[/b] ⱷ Eusebios ([url=http://curse-of-anubis.forumactif.com/u13]MP[/url])

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Mer 7 Fév - 21:21
Invité
Bienvenu sur le forum Pervers
Bonne chance pour ta fiche !
N'hésite pas si tu as la moindre question !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Auctus
L'Aigle Carmin
Localisation : Dans l'Arène
Situation professionnelle : Gladiateur et Mercenaire, tout a un prix, le prix du sang...
Crédits : Arté
Messages : 15
Inscrit le : 21/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 11:03
Bienvenue Smile
Bon courage pour la rédaction de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ensémekhtouès
fille de Mérenrê
Age : 25 ans
Localisation : A Memphis depuis que l'ancien Nomarque du nome de la Muraille Blanche est mort
Situation professionnelle : Noble et philosophe
Célébrité : Aishwaraya Rai
Crédits : Love
Messages : 76
Inscrit le : 02/02/2018
Pseudo : Elynore

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 12:12
Bien sûr qu'on est sympathique petit grec Razz Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ânkhetamunet
Privileges are Mine
Age : 26 ans
Localisation : Memphis
Situation professionnelle : Prêtresse de Sekhmet
Célébrité : Sofia Boutella
Messages : 17
Inscrit le : 02/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 19:18
Bienvenuuuuue !
Bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Perséphone
Privileges are Mine
Age : 19 ans
Situation professionnelle : grec futur épouse forcée d'un egyptien pour sauver la situation financière de son père.
Célébrité : Emilia Clarcke
Crédits : Indi
Messages : 96
Inscrit le : 13/01/2018
Pseudo : HONEY.SWEET

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 20:01
Bienvenue ma Perséphone va se sentir moins seule hahahahaa
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eusebios
Hard Work to Live
Célébrité : Michael Fassbender
Crédits : Vintage Phonic
Messages : 7
Inscrit le : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 21:25
Merci pour votre accueil !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Jeu 8 Fév - 22:37
Invité

Ouverture des portes



Félicitation Eusebios !

Très jolie fiche que tu nous as faite là ! Un vrai régal pour les yeux malgré la triste destinée de ton personnage ! Courage~

Maintenant c'est fait, tu fais officiellement partit des membres du forum, le staff va te rajouter à ton groupe, toi pendant ce temps tu as à présent accès à la totalité du forum.
Pour commencer, va donc poster ta fiche de liens/rp afin que tout le monde puisse te connaitre et tisser des liens avec tes nouveaux camarades. Pour continuer tu as également la possibilité de faire quelques demandes pour enrichir ton expérience rpgique.
Si tu as l'intention de faire un scénario ou un pré-lien, des sections sont prévues à cet effet et mises à disposition.
Et pour compléter ton aventure, une patie HRP t'attend dans la section du petit géranium.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Ven 9 Fév - 15:30
Invité
Je suis un peu en retard à cause de mon absence mais je n'en ai cure !!
Bienvenue et toutes mes félicitations pour ce personnage qui semble, en effet très intéressant Smile j'espère que tu te plaira dans ton nouveau chez toi Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eusebios
Hard Work to Live
Célébrité : Michael Fassbender
Crédits : Vintage Phonic
Messages : 7
Inscrit le : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 20:39
Merci bien ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Curse of Anubis :: Papyrus d'identité :: Rencontre avec le scribe :: Validées-
Sauter vers: