:: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Auctus feat Liam McIntyre (Terminée)

avatar
Auctus
L'Aigle Carmin
Localisation : Dans l'Arène
Situation professionnelle : Gladiateur et Mercenaire, tout a un prix, le prix du sang...
Crédits : Arté
Messages : 15
Inscrit le : 21/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Fév - 17:22
Auctus
feat Liam McIntyre


ÂGE : 27 ans. ORIGINES : Spartiate. PROFESSION : Gladiateur. STATUT MARITAL : Célibataire, ça vaut mieux quand la mort est tout près. RICHESSES : Tout dépend des victoires et des mécènes. ALLÉGEANCE : Le Ludus. PARTICULARITÉS PHYSIQUES : Plusieurs cicatrices sur le corps. CRÉDITS : Arté. GROUPE : For the fight.

Pseudo : ChickenWing. Age : 20 ans. Pays : France. Comment as-tu connu le forum : J'ai participé à sa création. Fréquence de connexion : 5/7 au mieux. Avis sur le forum : Je ne serais pas vraiment critique si je le faisait  Hihi  Autre compte: Nope.

dernière étape

Auctus n'est pas son vrai nom, son vrai nom il l'a abandonné quand sa vie changea, quand d'Hoplite, il devint homoplaque, de soldat il devint gladiateur. Son vrai nom était Brasidas, hommage au général spartiate qui s'illustra lors de la Guerre du Péloponnèse contre Athènes. Ce nom, il ne l'avait pas entendu depuis plusieurs années, il était désormais Auctus, Brasidas était mort et Auctus était sa réincarnation, rejeté par le Dieu de la Mort pour combattre dans l'arène et verser sur le sable le sang de ses ennemis, telle était le mythe qui circulait autour de l'homoplaque. Ô le Spartiate avait hérité de bien des surnoms, son laniste le glorifiant en l'introduisant comme le nouvel Achille, ayant divers surnom comme l'Aigle Carmin...

Lorsque Brasidas naquit à Sparte, la Cité grecque était loin de son apogée, une époque qui remontait à la Guerre du Péloponnèse. Mais même loin de cette ère révolue, Sparte, absorbée par l'Empire Romain, bénéficie d'un statut avantageux, restant une Cité libre et avait le privilège de pouvoir conserver ses institutions spécifiques, autant politique que juridique. Elle jouissait d'un prestige en raison de la gloire de son passé et de son histoire et était respectée. Brasidas fut élevé dans les plus pures et ancienne traditions spartiates, l'agogé ayant été remis en valeur, et ce malgré le déclin de la cité lacédémonienne. Lorsqu'il atteignit sa septième année, il fut enlevé à sa famille comme les autres garçons de son âge, afin de commencer son éducation, afin de devenir un homme capable de se battre et de défendre la Cité. Il apprit à lire et à écrire, bien que cet apprentissage est réduit au maximum, la Cité privilégiant le durcissement et la formation militaire, apprenant à manier des armes, aussi bien le glaive que le javelot. Il apprit à se déplacer en formation, à ne faire qu'un avec le reste des hommes et à obéir aveuglément, l'idéal de la bravoure et de la loyauté primant. Il n'avait qu'un seul manteau, qui lui servait aussi bien l'été que l'hiver, dormait sur une paillasse de roseaux de l'Eurotas qu'il a lui-même coupé, sans outil, tout cela servant à endurcir le corps des jeunes. Sous-alimenté, il est forcé à voler afin de survivre et s'il se fait prendre les premières fois et en subit les conséquences, très vite il se fait agile, discret afin de ne pas se faire prendre par les instructeurs. Il apprend à survivre dans la nature et est formé, jusqu'à l'épreuve, l'épreuve qui ferait de lui un citoyen, un homme. Il doit resté une semaine caché, sans se faire repérer, avant de rapporter la tête d'un hilote afin de montrer qu'il est capable de tuer, ce qu'il fit. Il erra dans la nature, ne s'éloignant jamais trop de la cité, se rationnant et chassant, étant parvenu à terrasser un loup dont la peau lui servit comme manteau pour se réchauffer, jusqu'à ce que le septième jour se lève et qu'il puisse retourner à Sparte, ayant tué un hilote qui s'occupait de ses champs, n'ayant pas eu d'état d'âme, l'ayant fait par ce que c'était ce qu'il avait à faire et ne regrettait pas son geste. Il rapporta la tête, devenant un homme, pouvant se revêtir de la cape rouge...

Mais être un citoyen ne voulait pas dire que tout était fini, au contraire. Le jeune spartiate passait le plus clair de son temps au sein de la caserne, à s'entraîner, à se battre. Il lui arrivait certains soir de faire le mur, ce qui était toléré, à condition que les hommes soient de retour avant le lever du soleil. Il profitait de ces quelques heures pour courtiser la fille du roi, étant son amant, vivant une histoire passionnelle mais la guerre vint, l'Empire mobilisa des contingents spartiates sous l'ordre de Pompée qui cherchait à vaincre son rival César. Il combattit en Thessalie, la victoire aurait pût être leur si les sénateurs n'avaient pas fait pression sur le consul romain. Ce fut la débandade, les troupes de César percèrent le front, créant un mouvement de panique, ne laissant plus que la phalange hoplitique pour faire face, alors que même Pompée avait pris la fuite. Il combattit contre les troupes de César mais la phalange se fit décimer. Il voulut combattre jusqu’à la mort mais les Dieux en décidèrent autrement. Il fut capturé et figura parmi les prisonniers de guerre, poussé au sol, agenouillé au pied de César. Il devint esclave, ce qui arrivait aux prisonniers de guerre, un sort humiliant pour un homme comme lui. Il ne pût revoir Sparte, sa maîtresse. Enchaîné, il resta les fers aux poignets dans une galère jusqu'à ce le navire accosta à Rome. C'est alors qu'il fut vendu sur le marché, à un laniste dont l'école de gladiature se trouvait en Egypte, une terre exotique au goût du spartiate...

C'est là qu'il changea de nom, renaissant sous le nom d'Auctus. Les Dieux lui offraient une nouvelle chance, il aurait pût être forcé de travailler dans une mine ou dans une carrière, mais il avait l'opportunité de recevoir une mort honorable, marqué par les armes. Il continuait de prier ses Dieux, priant Mars, Némésis, Hadès afin qu'il puisse lui offrir une mort honorable. Il se battait à Krokodilopolis, une cité du Fayoum, au sein de l'arène de la cité. Son expérience du combat et sa maîtrise de la lance lui valurent rapidement du succès, et une grande renommée dans le Fayoum. Aucune défaite, à chaque combat, une victoire, ceci contribuant à renforcer sa légende d'élu des Dieux, des histoires lui donnant un pouvoir d'immortalité car ce qui était déjà mort ne pouvait mourir, mais il n'était pas invulnérable, son sang était celui d'un homme, d'un gladiateur et il avait coulé sur le sable de l'arène, entaillé, blessé. Jamais il ne se rendit et fit le geste d'abandon, il était et restait un spartiate, la mort n'étant rien pour lui, l'attendant debout.
Il est aussi appelé l’Ombre de Pluton, le Dieu du Royaume des Morts et de la Richesse, car il apporte la mort à ses ennemis et la Richesse à son Laniste. Ô il ne comptait plus les surnoms, certains des plus simples comme le Spartiate, variant jusqu'à l'Aigle Carmin.

Dans le Ludus, il est discret, il ne parle presque jamais se contentant de s'entraîner, de se battre, de se nourrir, se préparant pour chaque nouveau combat qu'il l'attendait, priant ses Dieux avant chaque afin qu'il soit protégé ou que la mort honorable l'emporte. Il est devenu l'un des meilleurs, presque une légende vivante de l'arène. Son laniste se plaît à l'exposer dans les soirées ou en bonne société. C'est que l'esclave est bel homme et il est dit que son regard attire plus de femmes qu'il ne peut satisfaire. Il lui est arrivé de sortir du ludus pour être garde du corps de son laniste. D'ailleurs, le Spartiate ne manque ni d'esprit ni du de l'observation et il comprend mieux que beaucoup les rouages de la haute société égyptienne et ses enjeux. Tous l'ignorent, mais il vaut mieux être prudent dans ses paroles et dans ses actes quand il se trouve à proximité....

Mais son laniste fait faillite, la corruption l'entraînant dans une périlleuse situation qui le condamne à vendre ses meilleurs combattants, ses sources de revenus, et contre une grande somme, Auctus est envoyé à Memphis, se battre dans la nouvelle arène, loin de celle dans laquelle il combattait et davantage éloignée de celle de Cyrène. Il sert son nouveau laniste avec loyauté et fidélité, étant respecter dans le ludus. Il n'ignore pas que son laniste le fera exposer dans la Haute-société, et est encore loin de se douter que de nouveaux mécènes pourraient être attirés par le Spartiate...



Caractère : Auctus est un guerrier, formé au combat dès son plus jeune âge, c'est sa raison de vivre et de mourir. Il est vif dans l'arène, agile, l'hoplite étant un homoplaque plein de ressources et empli de courage et de bravoure. Il est rapide, profitant de ses atout pour franchir les défenses d'un adversaire mieux équipé. Le spartiate est impulsif, bagarreur, n'ayant pas d'affinité pour la diplomatie. Son succès lui vient aussi de son sens de la tactique dont il a hérité au contact des romains. Il est fier d'être spartiate et un fervent croyant, priant ses Dieux avant chaque combat. Il ne craint nullement la mort et est un homme séduisant qui provoque le désir de nombreuses femmes...


Code:
[b]Liam McIntyre[/b] ⱷ Auctus ([url=http://curse-of-anubis.forumactif.com/u2]MP[/url])

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Sam 3 Fév - 17:30
Invité
Bienvenue Hihi Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Sam 3 Fév - 17:57
Invité
Bonne chance pour ta présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» « When everyone leaves you it’s loneliness you feel (...) » feat. Liam K. Stanfield
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Curse of Anubis :: Validées-
Sauter vers: