:: Papyrus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronologie

avatar
Ptah
le magnifique
Age : indéfini.
Localisation : à la cité des dieux.
Situation professionnelle : je suis divin.
Célébrité : moi-même (par Schizophrenic).
Messages : 122
Inscrit le : 19/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Jan - 23:16

Chronologie
-5500 à -3150 La période prédynastique : Sédentarisation de diverses peuplades au bord du Nil puis le développement de l’agriculture et de l’élevage à la fin du néolithique.

-2920 à -2686 La période thinite : Le premier pharaon Narmer (ou Ménès) fonde ainsi la Ire dynastie dont la capitale est établie à Thinis. Progressivement, s’organise une administration royale à l’échelle nationale. Le pays est divisé en provinces dirigées par un fonctionnaire royal. Une nouvelle capitale est fondée à la pointe sud du delta : Memphis.

-2686 à -2181 L'Ancien Empire : C’est l’époque des premières pyramides. La déification du roi s’accentue à mesure que son autorité se renforce. Il s’agit aussi d’une période d’expansion territoriale avec, vers -2650, la conquête du Sinaï par Djéser et, vers -2300, la conquête de la Nubie par Pépi Ier.

-2181 à -2160 Première période intermédiaire : A vu se succéder quinze rois en deux dynasties, les VIIe et VIIIe. S'ensuit une période de conflits entre le nord du pays, tenu par les IXe puis Xe dynastie, et le sud tenu par la XIe. La première période intermédiaire aura une influence importante sur la conception religieuse, et sur la nature du pouvoir royal.

-2033 à -1786 Le Moyen Empire : Commence avec la réunification du pays sous le règne de Montouhotep II sous la XIe dynastie.

-1674 à -1530 Deuxième période intermédiaire : Période d’occupation du pays par les Hyksôs.

-1550 à -1069 Le Nouvel Empire : Période la plus prospère de toute l’histoire égyptienne. C’est une période de raffinements et d’évolutions qui s’étale sur un peu plus de cinq siècles. L’initiateur en est Ahmôsis, premier roi de cette époque. Repoussant les Hyksôs (Indo-européens), il va mettre en place les fondations du Nouvel Empire. C’est de cette époque que nous viennent certains des plus beaux témoignages architecturaux (temple de Louxor, tombe de Séthi Ier, Ramesséum, Abou Simbel, etc.).

La troisième période intermédiaire : L’Égypte entre dans une période de fragilités et de morcellement de l’autorité royale au profit de castes de prêtres ou de militaires qui prendront tour à tour le pouvoir, initiant de brèves périodes de prospérité comme au début de la XXIe dynastie ou de la XXIIe dynastie. Si Thèbes parvient à garder le contrôle d’une bonne partie du territoire de la Haute-Égypte, le pouvoir royal se déplace définitivement dans le delta du Nil et de nouvelles cités sont l’objet de l’attention des pharaons. Tanis, Bubastis et Saïs deviennent les nouveaux centres de la civilisation égyptienne.

-750 à -332 La Basse époque : Réunification du pays par Piânkhy, qui inaugure la période éthiopienne. La Basse époque se caractérise par des prises de pouvoir successives par des souverains étrangers, entrecoupées de courtes périodes d’indépendances. Ces souverains, bien que de cultures très différentes, adopteront tous le modèle égyptien et sa culture. Par la suite, l’Égypte devient une province, d’abord de l’empire perse puis de l'Empire d’Alexandre. À la mort d’Alexandre IV, l’Égypte est gouvernée par l’un des généraux d'Alexandre le Grand, Ptolémée Ier, qui est proclamé pharaon en -305, ce qui ouvre la période lagide.

-305 Ptolémée Ier proclamé roi

-301 Bataille d'Ipsos : À l'issue de la bataille d'Ipsos, les vainqueurs se partagent le royaume d'Antigone : Ptolémée établit sa domination sur la Cœlé-Syrie. Cassandre maintient sa présence en Macédoine et en Grèce. Lysimaque annexe l'Asie Mineure jusqu'aux Monts Taurus. Séleucos, le grand vainqueur, s'empare de la partie orientale de l'Asie Mineure et de la Syrie.

vers -297 Début de la construction du phare d'Alexandrie

-274 à -271 Première guerre de Syrie : Le roi Séleucide Antiochos Ier, fils de Séleucos Ier, tente d'étendre son empire en Syrie et en Anatolie, territoires appartenant au roi Ptolémée II. Or, Ptolémée s'est avéré être un dirigeant énergique et un général qualifié. La Première Guerre syrienne aboutit à un statu-quo. Antiochos prend le contrôle de territoires ptolémaïques sur la côte de la Syrie et au sud de l'Anatolie lors de son attaque initiale. Mais Ptolémée reconquiert ces territoires en 271.

-260 à-253 Deuxième guerre de Syrie : Antiochos II succède à son père en 261, et adopte très rapidement une politique agressive contre Ptolémée II. Ptolémée semble avoir dû abandonner ses terres en Cilicie, en Pamphylie et en Ionie, tandis qu'Antiochos recouvrait Milet et Éphèse. Pour sceller la paix, Antiochos II épouse Bérénice, la fille de Ptolémée II, et répudie pour cela sa première femme, Laodicé Ire. Il meurt à Éphèse en 246 av. J.-C., empoisonné par Laodicé selon certaines sources. Ptolémée II meurt dans la même année.

-246 à -241 Troisième guerre de Syrie : Le conflit est déclenché par une crise de succession qui tourmente les États hellénistiques. Bérénice demanda à son frère Ptolémée III, le nouveau roi ptolémaïque, de venir à Antioche pour l'aider à placer son fils sur le trône. À l'arrivée de Ptolémée, Bérénice et son enfant avaient été assassinés. En 246, Ptolémée déclare la guerre au fils de Laodicé, Séleucos II, nouvellement couronné. En échange d'une paix en 241, Ptolémée reçoit de nouveaux territoires sur la côte nord de la Syrie, dont la Séleucie de Piérie, le port d'Antioche. La victoire de Ptolémée III face à Séleucos II le rend maître de toute une partie de l’Asie occidentale et porte le royaume lagide à l’apogée de sa puissance.

-219 à -217 Quatrième guerre de Syrie : Antiochos III se donne pour tâche de restaurer l'Empire de Séleucos Ier en lorgnant vers la Syrie et l'Égypte. L'Égypte, pendant ce temps, était considérablement affaiblie par les intrigues de cour du nouveau roi Ptolémée IV que ses ministres utilisèrent leur pouvoir dans leur propre intérêt, au grand dépit du peuple. Antiochos chercha à tirer profit de cette situation chaotique en déclarant la guerre à l'Egypte. Le royaume de Ptolémée continuant à s'affaiblir souffre de problèmes économiques et d'une rébellion. Un sentiment nationaliste s'était développé chez les Égyptiens autochtones qui avaient combattu à Raphia. Confiants et bien entraînés, ils participèrent à la révolte égyptienne et établirent leur propre royaume en Haute-Égypte qui ne fut reconquise par les Ptolémées que vers 185 av. J.-C.

-217 Bataille de Raphia : Oppose Antiochos III, roi séleucide, à Ptolémée IV, roi de l'Égypte lagide, pour la domination de la Cœlé-Syrie. La victoire de Ptolémée lui permet de reprendre le contrôle de ses possessions au Proche-Orient.

-202 à -195 Cinquième guerre de Syrie : La mort de Ptolémée IV en 204 fut suivie d'un conflit sanglant à propos de la régence et de l'héritier Ptolémée V encore enfant. La régence passa d'un conseiller à un autre, le royaume étant dans un état proche de l'anarchie. Cherchant à tirer parti de cette agitation, Antiochos III organisa une seconde invasion de la Cœlé-Syrie avec Philippe V de Macédoine. En 200 av. J.-C., des émissaires romains rencontrèrent Philippe et Antiochos, exigeant qu'ils s'abstiennent d'envahir l'Égypte afin de ne pas interrompre les importations de céréales, la clef pour subvenir aux besoins de la population de la république romaine. Les troubles économiques conduisent le gouvernement de Ptolémée à augmenter les taxes, ce qui alimente encore plus le feu nationaliste. Pour se concentrer sur le front intérieur, Ptolémée signe un traité de conciliation avec Antiochos en 195, laissant le roi séleucide en possession de la Cœlé-Syrie et accepte d'épouser la fille d'Antiochos, Cléopâtre Ire, en (194-193).

-170 à -168 Sixième guerre de Syrie : Les deux régents du jeune roi d'Égypte Ptolémée VI, déclarent la guerre au roi séleucide Antiochos IV. La même année, le frère et la sœur de Ptolémée, Ptolémée VIII et Cléopâtre II, sont déclarés codirigeants afin de renforcer l'unité de l'Égypte. Les Égyptiens demandent de l'aide de Rome ; le Sénat dépêche alors l’ambassadeur Gaius Popilius Laenas à Alexandrie. Entre temps, Antiochos s'empare de Chypre et Memphis et marche sur Alexandrie. Le “Jour d'Eleusis” conclut, avec l'aide de Rome, la sixième guerre de Syrie tout comme les espoirs d'Antiochos de conquérir le territoire égyptien.

Vers -170 Ptolémée VI défait par Antiochos IV

-96 Legs de la Cyrénaïque à Rome : Ptolémée VIII la lègue à titre personnel à son fils Ptolémée Apion qui, sans héritier, la lègue à son tour à la République romaine en 96 av. J.-C. La Cyrénaïque est une région fertile mais isolée située à l'ouest de l'Égypte.

-59 : Ptolémée XII, souverain d’Egypte est reconnût allier et ami de Rome par le Sénat.

-57 : Expédition romaine pour restaurer Ptolémée XII après insurrections et révoltes.

-56 : L’expédition est reportée suite à des présages néfastes.

-55 : Expédition de Gabinius, proconsul de Syrie pour rétablie Ptolémée XII sur le trône d’Egypte.

-51 : Mort de Ptolémée XII qui désigne dans son testament Ptolémée XIII et Cléopâtre VII pour lui succéder.

-48 : Cléopâtre après avoir mis à disposition une flotte pour Pompée est chassée par son frère et ses conseiller d’Alexandrie.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Chronologie de la sortie des differentes boite
» [Héritage] Chronologie des Mémoires de Kizenhrak
» [Fan-Fiction] La Chronologie de Bionicle
» Les livres qu'ils sont bien
» Battletech

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Curse of Anubis :: Papyrus-
Sauter vers: